Comment se débarrasser des pensées négatives ?

Si vous avez lu mon article « nous sommes ce que nous décidons d’être » et le paragraphe sur la croyance, peut-être avez-vous déjà commencé à comprendre le mécanisme de cette machination.

Qu’est ce qu’une pensée négative ?

Une pensée négative est un ensemble de comportement intérieur et extérieur qui ne permet pas d’avancer, qui nous laisse dans un état mélancolique. Tous nos blocages sont des alertes qui nous indiquent que nous ne sommes pas sur la bonne voie.

Si je pense que je ne vais pas y arriver, je ne vais pas y arriver car je serai dans l’incapacité de trouver des solutions pour atteindre mon rêve, mon souhait. Prenons l’exemple du régime ou du sport ou d’un quelconque projet personnel.
Quand je me dis :

  • C’est trop dur pour moi,
  • Je ne suis pas capable,
  • De toute façon je suis nulle,
  • Je n’y arriverai jamais…

Toutes ces pensées limitantes ne font pas avancer, elles nous font stagner voir même régresser. Elles risquent également le développement d’une dépendance à la morosité, au malheur.

La personne négative a tendance à irradier son mal-être autour d’elle et parfois elle pense à tort que le problème vient des autres. Elle peut (et ce fut mon cas) croire qu’elle n’est pas capable de réaliser une tâche en se trouvant des excuses.

C’est une façon de se rassurer pour ne pas à avoir à se confronter à la réalité, pour ne pas agir. Ces personnes ont du mal à envisager une autre solution que la victimisation soit par peur (du changement, d’évoluer) soit par fainéantise. Elles se rapprochent souvent des personnes qui auront tendances à appuyer, à accorder de l’importance à ses dires afin de justifier inconsciemment ou consciemment ses propos.

A force de croire et de s’auto-suggérer ces idées sombres, on se persuade que c’est la réalité…il n’en n’est rien.

Alors bien sûr, cet état négatif peut venir de notre passé, de votre vécu. Mais le passé c’est le passé, on ne pourra plus jamais revenir en arrière. Il nous reste donc que 2 solutions :

  • Accepter de changer pour vivre pleinement sa vie ou
  • Rester dans cet état, continuer à se plaindre et revivre sans cesse les mêmes schémas qui n’apportent rien.

Le problème c’est pas le problème. Le problème c’est ton attitude face au problème.

Changer pour la positive attitude !

Si je pense que je suis capable de le faire, je suis capable de le faire. Bien sûr il faut être réaliste, si vous pensez que vous êtes capable de voler en sautant du 4ème étage, c’est que vous êtes con ou bourré ou les deux !

Blague mise à part, la pensée positive est un ensemble de comportement qui tend vers l’amélioration de sa condition pour atteindre un état plus serein et concrétiser ses envies (mincir, prendre 5 kg de muscles, créer un blog…)

Il est vrai qu’il est plus facile de se dire qu’on n’ y arrivera pas car cela n’engage rien d’autre que la négativité et la stagnation. En revanche, se dire qu’on y arrivera implique un changement de comportement et changer de comportement suppose un certain travail.

La résistance au changement est tout simplement une peur qui n’est pas forcément justifiée. La peur permet de mettre de la prudence dans nos vies. Nous sommes nés avec 2 peurs : celle de tomber et celle des bruits forts. Toutes les autres peurs sont des réactions apprises des autres.
Si je prends mon exemple, voilà maintenant 20 ans que je pratique des régimes à répétition, que je répète le même schéma depuis des années sans atteindre mon objectif. La peur d’échouer a été très longtemps ma pensée unique. Je vous rassure depuis j’ai changé et je compte bien vous aider à y arriver aussi.

« Changer » voilà le mot qui doit résonner dans votre tête et qui a résonné en moi quand j’ai accepté de me remettre en question.
Si depuis des années je suis dans un même schéma répétitif et que rien de concret n’en ressort c’est que le changement doit venir de moi et que je dois considérer de vivre ma vie autrement pour atteindre mes rêves.
Je dois arrêter d’attendre sur les autres pour que MES désires se réalisent car personne ne pourra le faire à ma place, que je réalise que je suis capable, que je réalise que j’ai la volonté de le faire, que je prenne conscience qu’un changement de vie ne se fera pas sans travail et qu’enfin que tout est possible si je m’en donne les moyens.

Comment se sortir des pensées limitantes ?

Dans ce chapitre je vous donne les grandes lignes de ce qui a fonctionné pour moi.

La première étape est de prendre conscience que l’obstacle à votre changement ne vient de personne d’autre que vous. Accepter de se remettre en question pour avancer est primordial.
Prendre conscience que jusqu’à maintenant vous avez toujours répété le même schéma, accepter que le ou les problèmes ne viennent pas de l’extérieur mais viennent de vous est le premier point à aborder dans votre transformation. Peu importe si l’élément déclencheur de vos perturbations est venu de l’extérieur, c’est du passé n’en parlons plus 😉

Les pensées négatives comme les pensées positives sont le fruit de notre imagination.

La deuxième étape consiste à remplacer les pensées négatives par des pensées positives.
Puisque nous sommes capables de créer des pensées limitantes, il est donc possible de faire le contraire et donc d’imaginer une vie rêvée, de se voir réussir.

Pour déprogrammer notre cerveau, il faut s’entraîner à changer notre discours ce qui permettra peu à peu à l’inconscient de les rendre conformes à la nouvelle réalité.
Voici quelques exemples concrets :

  • C’est un échec : c’est un essai
  • C’est un obstacle : c’est un défi
  • C’est pas mal : c’est bien
  • Je vais échouer : je me donne une chance
  • Je vais essayer : je vais réussir
  • Je suis incapable de le faire : comment je peux réussir?
  • C’est angoissant, stressant : c’est stimulant
  • Ma vie est un combat : ma vie est une aventure
  • J’ai fais une erreur : j’ai appris
  • C’est difficile : c’est une opportunité
  • J’aimerais avoir ça : je veux avoir ça
  • Je veux avoir ça : je peux avoir ça

Troisième étape : ayez la volonté de vouloir changer et appliquez-vous à créer un plan d’action qui vous permettra d’arriver à vos fins. Commencez petit pour atteindre plus grand. Appliquez ce que vous avez prévu en fractionnant vos objectifs pour qu’ils soient plus rapidement atteints.
Motivez-vous à atteindre un objectif par jour ce qui aura pour effet d’entraîner votre volonté.

Ayez conscience que la volonté est éphémère. Elle sera présente au début de tous vos projets mais s’estompera rapidement.

La quatrième étape est donc l’application et la persévérance dans tous vos projets. C’est la partie la plus délicate mais la plus motivante. C’est ici même que vous trouverez votre Saint Graal, dans le travail que vous fournirez, dans votre implication.
C’est de cela que tout découlera et que vous ferez toute la différence. Si vous vous arrêtez à la volonté alors vous ferez ce que font la plupart des gens…RIEN.

Est ce que ça marche?

Vous voulez un exemple concret? moi 😀
Pendant longtemps j’ai été employé pour différentes sociétés, me faisant marcher sur les pieds par ma hiérarchie, me faisant voler mes projets, je n’étais pas heureuse car incapable de me faire respecter. En 2011 j’ai été licenciée pour raison économique. Deux ans plus tard, je mettais en place une société de cosmétiques à domicile. Il nous a fallut deux ans de plus, mes associés et moi-même, pour racheter une partie de la société qui m’avait licenciée…si ça c’est pas une belle revanche!

Aujourd’hui, au bout de 3 ans d’activité et avec l’aide précieuse de mon mari et de mes amis/associés, nous avons aujourd’hui une centaine d’employés répartis sur toute la France. Savoir s’entourer fait également partie de votre réussite. Connaitre ses limites, car il y en a, vous permettra de trouver d’autres solutions pour arriver à vos fins.

Croyez en vous, agissez, travaillez dur, persévérez et surtout continuez d’apprendre.

Macange

Pour vous développer davantage, je vous mets un lien très intéressant découvert sur le blog d’Olivier Roland. Ses articles sont très complets et je ne saurais mieux l’expliquer que lui 😉
Il a traduit un texte de Steve Pavlina (Self-Discipline : Willpower) qui reprend point par point les étapes de l’autodiscipline. C’est par ici 

Leave a Reply